La Folle Semaine des Marchés Publics

Marché de denrées alimentaires (1/2) : trois faisans et un pigeon

A propos de l’auteur

M. Jean-François Gazon
Voir les articles de cet auteur

L’affaire aura mis un an à sortir. Mais lorsque RTL la révèle, il y a quelques jours, toute la presse s’en empare. Jugez plutôt : 780 tonnes de steaks hachés dans lesquels il y avait tout, sauf de la viande ; plus de cinq millions d’euros partis en fumée entre la Pologne et la France, un ministre de l’Agriculture sur le grill ; les acheteurs de FranceAgriMer bons pour l’équarrissage et les enquêteurs de la DGCCRF qui prennent un coup de sang. Même Audiard n’aurait pas fait mieux ! En cause, les critères et les contrôles. Premier volet de notre enquête, de Marseille à Poitiers en passant par Septèmes, Blois et Lyon : des acheteurs partagent leur expérience, voire leur ahurissement !

Oui, même Michel Audiard n’aurait pas imaginé un tel scénario ! Ça pourrait presque être drôle si les victimes n’étaient pas des organisations caritatives comme le Secours populaire, les Restos du Cœur ou la Croix Rouge… L’affaire des sept millions de faux steaks hachés révélée au début du mois n’a pas fini de faire des vagues : l’État se retrouve en effet en prem

Document(s) rattaché(s)

CCTP FEAD18 extrait : p. 191)
CCAP FranceAgriMer 9 février 2018
Fiche technique steack haché CCTP FEAD 2018
Règlement de la consultation du marché public « Achat de produits alimentaires divers dans le cadre de la campagne 2018 du FEAD - FranceAgriMer