La Folle Semaine des Marchés Publics

Le doute : clé de voute du procédé de vérification des OAB

A propos de l’auteur

L’offre anormalement basse (OAB) s’invite dans les prétoires qu’ils soient nationaux ou européen. Le Tribunal de l’Union est récemment revenu, à l'occasion d'un contentieux, sur le procédé de vérification.

L’offre anormalement basse, de son petit nom "OAB", continue à faire du bruit dans les prétoires. Le Tribunal de l’Union européenne (TUE) revient sur la démarche à suivre par un acheteur, à l’occasion d’un contentieux opposant un candidat évincé à Bruxelles à propos de l'attribution d'un des lots d’un contrat-cadre de services. Le consortium a reproché à la Commissi

Sur le même sujet

Indiscrétions et confidences...  (Aude Camus) 27/05/2019
Pourquoi j’ai fait une OAB  (Mathieu Laugier) 14/02/2019

Document(s) rattaché(s)

TUE 16 mai 2019 Transtec